Votre Abonnement gratuit
Le forum actualités.
Accueil le webzine .

webzine appels au boycott








Une époque d'appels au boycott et/ou ultimatums...

Face 1 : UFC-Que Choisir, association de défense des consommateurs, éditrice de la revue du même nom, voulait faire du dimanche 9 mai 2004 une date symbolique dans sa mobilisation pour obtenir des opérateurs de téléphonie mobile une baisse du prix des SM
S avec un APPEL AU BOYCOTT

Meilleur manière pour lutter contre Orange, SFR et Bouygues Telecom au prix exorbitants qui leur permettent d'engranger une marge de 80% sur chaque SMS ?

Résultat :
Selon Didier Quillot, le patron d'Orange, le jour du boycott, Orange a vu son trafic augmenter de 5% par rapport au dimanche précédent !
Les abonnés d'Orange auraient envoyé 10 111 146 SMS interpersonnels , contre 9,643 millions le dimanche 2 mai.
SFR évoque près de dix millions de messages envoyés, un chiffre légèrement supérieur aux dimanches précédents

Seuls les opérateurs disposent de chiffres, il est donc quasi impossible de vérifier leurs commentaires
Réplique Alain Bazot, président UFC-Que Choisir et communique une étude qu’elle a commandée à l'institut CSA: 24 % des abonnés ont suivi l'appel et parmi eux 44 % des 18-24 ans qui envoient près de 46 % des SMS en France

Bon, on n’a pas plus de raison de croire un sondage que les chiffres invérifiables des opérateurs...
Mais des baisses du prix SMS sont prévues...


Face 2 : Une nouvelle chute de 21.4% des ventes de disques au premier trimestre 2004 (à 223.6 M€) et les majors passent d’un message moralisateur à un ultimatum aux pirates....
Une campagne de communication du Syndicat National de l’Edition Phonographique (un million d'euros) au symbole révélateur : un doigt d'honneur.
Ce doigt d'honneur est présenté comme... de la pédagogie !
Que répondre à cette insulte qui dépasse le message premier (La musique gratuite a un prix) ?
Boycotter les productions industrielles ? un : faites de la qualité ou disparaissez ?
[majors, faites de la qualité ou disparaissez
Stéphane Ternoise
N’hésitez pas à reprendre ce message sur votre site...]

Un million d'euros : l’équivalent de la production artisanale de 300 albums en autoproduction...

Le piratage sera bientôt sanctionné jusqu'à 300.000 euros d'amende et deux ans de prison (application de l’article 335-4 du code de la propriété intellectuelle) ?

Face 3 : un revendeur de cartouches d’encre tente d’impressionner le réseau www.ternoise.net :
Menace d’une procédure judiciaire avec affirmation de constat d’huissier, menace aussi au partenaire destinataire, prestataire de la vente des cartouches d’encre...
Pourquoi ? le type, en lançant une recherche sur google, son nom, le terme toner et le nom d’une marque qu’il distribue, a trouvé en première page le réseau www.ternoise.net ...
Appeler à boycotter ce site de vente de cartouches d’encre ? (je lui ai, quand même !, répondu – on perd de ce temps, parfois !...
Lui rappelant que son nom est aussi celui d’un pays et qu’être distributeur d’une marque n’interdit pas à un concurrent de vendre une cartouche compatible...)
Non : pas d’appel au boycott... l’exemple Coluche ! Quand il fustigea une marque de boîtes de repas préparés ...
Cette marque, après avoir envisagé de le poursuivre en diffamation, a constaté une hausse de ses ventes... parfois appeler au boycott, c’est faire de la pub !

Qui utilise des SMS, achète les produits avariés d’une certaine variété à large audience médiatique ?

Bonnes réflexions
(car c’est bien là l’essentiel de ces trois exemples : allumer la petite lumière : est-ce que mes achats correspondent à ma conception d’une société plus juste)

Stéphane Ternoise,

MAI 2004







Je donne mon avis



cinq : page suivante : -tsunami Meilleurs voeux Démocraties émotions et du cynisme

Voir Le créateur du webzine

webzine de référence





webzine sur actualité

sur le forum : autopublication méfiez-vous des imitations
LIRE PROPOS et commentaires.